Le sport électronique se développe en France

Le sport électronique est encore un marché naissant mais qui devrait se développer de manière exponentielle dans les années à venir. Il existe encore peu d’études pour essayer de chiffrer concrètement la valeur de ce marché, mais un certain nombre d’enquêtes permettent de lever quelque peu le brouillard. En 2015, le marché du sport électronique a généré 12 millions d’euros en France et a connu une croissance atteignant quasiment les 50%.

Un marché qui se structure

Selon les chiffres officiels, la France compterait au total 200 salariés dans l’univers du sport électronique, que ce soit des dirigeants d’entreprise, des développeurs, des rédacteurs ou encore des graphistes. Concernant cette fois l’univers des joueurs professionnels, on constate qu’il y a au total une centaine de joueurs en France qui sont considérés comme des joueurs professionnels de jeux vidéo, avec 80 joueurs seulement qui sont salariés dans des clubs français. Il y a cependant une partie des joueurs qui sont en revanche salariés dans des clubs étrangers.

Globalement, le sport électronique est un secteur qui recrute de manière importante puisqu’une centaine d’embauches devrait se mettre en place dans les six mois à venir. Le sport électronique est donc un secteur en plein développement qui devrait connaître de bonnes perspectives de progression, même si on est loin des chiffres délirants annoncés par des études plus ou moins sérieuses annonçant que le poids du sport électronique dans l’économie était de l’ordre de la centaine de millions d’euros. Quoiqu’il en soit, le marché du jeu sur mobile est quant à lui un secteur qui est en réel développement, comme en témoignent de nombreuses études qui le chiffrent à plusieurs milliards de dollars. On n’en veut pour preuve le rachat massif de studios de développement par les grands groupes multimédias, ainsi que le succès de jeux comme Candy Crush ou encore les jeux de bingo et plus spécifiquement le jeu bingo gratuit.

Le marché du jeu vidéo en France

Alors que les acteurs de l’industrie du jeu vidéo sont actuellement réunis pour la rencontre des syndicats d’éditeurs de logiciels de loisirs, il peut être intéressant de s’intéresser sur le comportement d’achat ainsi que les modes de consommation du jeu vidéo en France. Actuellement, le marché du jeu vidéo devrait progresser de 3% cette année pour représenter au total un marché de 3,4 milliards d’euros. L’industrie du jeu vidéo est donc très dynamique et l’on assiste également à une évolution des usages qui est en train de se mettre en place avec une orientation vers le digital et la parcellisation des modes de consommation.

Une nouvelle donne

Il faut rappeler que le jeu vidéo est entre le bien culturel et le bien technologique. Aussi, il agrège un très large spectre de consommateurs et c’est entre autres ce qui explique son succès incontestable. Actuellement, le jeu vidéo est la deuxième industrie culturelle en France, juste après le livre. En effet, la moitié de la population, c’est-à-dire les personnes entre 10 et 65 ans, se déclare joueur occasionnel de jeux vidéo. Concernant ceux qui achètent des jeux vidéo, on constate qu’il s’agit surtout des 15-30 ans qui représentent quasiment 30% du marché. Aussi, l’acheteur de jeux vidéo est en général nettement plus jeune que l’acheteur d’autres biens culturels. Parmi les jeux qui sont actuellement le plus en vogue sur internet, le bingo en ligne est incontestablement l’un des jeux les plus populaires du moment. En effet, le bingo sur internet ne cesse d’attirer de plus en plus de personnes avec un spectre d’âge toujours plus large.

Comment trader l’or actuellement ?

Comment trader l’or dans le contexte actuel ? Depuis le début de l’année, on a pu assister à une progression des cours du métal jaune de près de 18%, ce qui pourrait constituer la meilleure performance trimestrielle de la matière première depuis 30 ans. La hausse du métal jaune peut s’expliquer par de nombreux facteurs, comme par exemple l’appréciation du dollar qui a été de 20% au cours de ces 24 derniers mois. De plus, la baisse importante des grands indices au début de l’année a permis d’engendrer une aversion au risque qui a été propice à l’or en tant que valeur de refuge. Aussi, le marché des actions étant actuellement difficile à appréhender, beaucoup d’investisseurs se reportent alors vers l’or qui montre des configurations plus claires et plus intéressantes pour investir.

Rester prudent avant d’investir

Avec la situation de l’économie mondiale, il est pour l’instant très difficile de pouvoir appréhender la manière dont le cours du métal va évoluer, sachant que l’orientation se profile davantage vers une hausse si l’on considère le maintien des indicateurs qui ont jusque-là permis à l’or de pouvoir progresser de manière si importante. Pour retrouver des analyses de professionnels sur de nombreux métaux précieux, vous pouvez consulter les avis Ava Trade et les avis NessFX, qui vous seront d’une grande aide afin d’y voir plus clair sur des marchés très volatils tels que l’or. Cette démarche sera fondamentale pour améliorer votre visibilité sur les marchés et pour comprendre les mécanismes qui existent entre les différents marchés.

Les meilleurs fournisseurs de jeux de casino en ligne

Depuis que le fournisseur de jeux de casino gratuit en ligne Netent ait quitté le marché français, les joueurs n’ont eu d’autres choix que de se tourner vers d’autres éditeurs. Il en existe en effet un certain nombre sur le marché français dans certains proposent des jeux qualitatifs qui n’ont rien à envier aux jeux Netent. Voici une rapide présentation des meilleurs éditeurs de jeux de casino en ligne accessibles en France.

Betsoft

Betsoft est l’un des meilleurs fournisseurs de jeux du secteur français. Disposant d’une expérience de plus de 15 années, Betsoft a lancé son premier casino en ligne en 2010, 7Red, qui a remporté un grand succès est là ensuite amené à proposer ses jeux sur des casinos en ligne renommés tels que Tropezia Palace. Si cet éditeur propose différents jeux de casino comme la roulette ou le blackjack, il s’est surtout fait connaître grâce à ses machines à sous dont la qualité lui a valu d’être élu le meilleur fournisseur de slots en ligne en 2012. Si vous souhaitez donc jouer au casino sur des machines à sous de qualité, c’est sur les titres Betsoft que vous trouverez votre bonheur.

Microgaming

Microgaming est un autre éditeur de jeux de casino en ligne connu et apprécié des joueurs. Après avoir lancé son propre casino en 1994, Microgaming est petit à petit devenu une référence du secteur. Il fournit aujourd’hui plus de 120 casinos en ligne comme Spin Palace, Ruby Fortune et Europalace, ainsi qu’une quarantaine de sites de poker sur internet. Cet éditeur est également apprécié pour les jackpots de ses machines à sous qui ont déjà distribué plus de 400 millions de dollars. Microgaming a développé plus de 500 jeux de casino dans une bonne partie est consacrée aux machines à sous. Parmi les plus célèbres titres de l’éditeur, nous pouvons citer les machines à sous Games of Thrones, Cabin Fever ou encore Mega Moolah.

Everest Poker va quitter le marché français

Tout comme certains développeurs de jeux de casino en ligne comme Netent, qui a récemment retiré ses jeux de machines à sous, de baccara ou encore de blackjack gratuit du marché français, Everest Poker vient d’annoncer lui aussi qu’il allait prochainement quitter le marché français. C’est à travers un courrier postal que les membres de la célèbre room de poker en ligne ont pu apprendre la nouvelle. Cependant, cette décision s’inscrit dans une stratégie économique et ne résulte donc pas de difficultés de la part du groupe.

Une décision stratégique

Depuis quelques années, le poker en ligne est en baisse, notamment en raison des réglementations très contraignantes pour les opérateurs exerçant sur le territoire français. Dans ces conditions, le groupe Betclic Everest Group, qui possède les rooms Everest Poker et Betclic Poker, n’avait aucun intérêt à conserver ces deux rooms sur le sol français et a donc décidé de conserver uniquement la seconde qui pourra accueillir dès le 31 mai prochain les utilisateurs de la plateforme Everest Poker.

Si Betclic Everest Group a choisi de garder la room Betclic Poker, c’est en raison du fait qu’elle propose non seulement du poker en ligne, mais également des paris hippiques et des paris sportifs. Un avantage de taille, notamment avec le début de l’Euro 2016 qui aura lieu le mois prochain.

Les joueurs d’Everest Poker auront donc jusqu’au 31 mai pour retirer leurs fonds ou alors pour les transférer vers la plateforme de Betclic Poker qui leur permettra de conserver l’ensemble de leurs avantages, comme par exemple les points Summit ou le statut VIP.

De nombreuses grandes banques décident de cesser de vendre des obligations russes

La nouvelle guerre froide entre la Russie et les Etats-Unis est aussi une guerre qui se joue sur le terrain financier. En effet, Washington, tout comme l’Union Européenne, fait ainsi pression sur les grands établissements bancaires afin que ces derniers ne proposent plus à leurs clients d’ouvrir un compte en Russie ou encore de leur permettre d’acheter des obligations russes. C’est ainsi que des grandes banques européennes et américaines, comme par exemple Morgan Stanley ou encore BNP Parisbas, ont décidé de céder face à cette demande et de limiter leurs activités concernant le marché russe vis-à-vis de leurs clients. Cette démarche risque donc d’être pénalisante à long terme pour l’économie et les banques russes, dans la mesure où les volumes générés par ces banques sont très importants et risquent donc d’avoir un impact conséquent.

Les sanctions financière sont des leviers classiques dans ce type de confits. Avec la démarche des États-Unis et de l’Union Européenne, il faudra s’attendre logiquement à ce que la Russie entame elle aussi une série de sanctions financières afin de montrer sa puissance de nuisance à ses adversaires. Les banques sont souvent utilisées comme moyen de pression afin de sanctionner un pays. Toutes les banques peuvent donc être sujettes à appliquer ce type de démarches car elles restent soumises aux pouvoirs politiques et à leur puissance en termes de lobby.

Si jamais vous recherchez une banque performante et qui ne soit pas partie prenante dans le confit entre les États-Unis et la Russie, nous vous recommandons d’opter pour des établissements bancaires qui ne sont pas détenus par des banques mais par exemple par des sociétés de crédit. C’est par exemple le cas de Monabanq, détenue par le groupe Codifis. D’autre part, en plus de la qualité de ses services, sachez qu’ouvrir un compte bancaire Monabanq vous apportera une prime de bienvenue intéressante.